Symboles Anciens
Symboles Anciens
Symboles Alchimiques
Symboles Celtiques
Nœuds Celtiques
Symboles Chinois
Symboles Chrétiens
Symboles Égyptiens
Symboles de Chance
Symboles Grecs
Symboles Japonais
Symboles Maya
Symboles Amérindiens
Symboles Païens
Symboles Païens
Symboles Religieux
Symboles Romains
Symboles Géométrie Sacrée
Symboles de Force
Images Symboliques
Symboles de Tatouages Symboles Bouddhistes Symboles Irlandais Symboles Hindous Symboles dans l'Histoire Symboles d'Amitié Le Symbole Perdu Symboles de Puissance Symboles des Rêves Symboles d'Étoile Symboles de Maternité

Ressources Liées

Ancient Symbols (English)

Sםmbolos Antiguos (Spanish)

Antike Symbole (Deutsch)

Древние символы (Russian)

古代符号 (Chinese)

古代のシンボル (Japanese)

 Symboles Celtes des temps anciens

Les symboles suivants sont inclus dans cette section. La triquetra, La Sheela-na-gig, La Croix Celtique, La Spirale, L'Homme Vert, Le Noeud Celtique, le symbole de la boucle continue.

Il y a très peu d'archives écrites sur la mythologie Celte. Le peu que l'on peut supposer sur les Celtes et leurs croyances et pratiques religieuses doit être reconstitué à partir de la mythologie survivante et à partir de l'abondance d'icônes et de symboles qu'ils ont si généreusement laissés pour que nous les déchiffrions. L'iconographie celtique abonde de symboles de l'esprit, d'emblèmes de dieux et de déesses, et d'images de contes mythologiques.

Voici quelques-uns des symboles celtiques les plus populaires.




La triquetra- Sa signification originale était simplement le "triangle" et elle a été utilisée pour faire référence à diverses formes à trois coins. De nos jours, elle en est venue à faire exclusivement référence à une certaine forme plus compliquée formée de trois vesicae piscis, parfois avec un cercle supplémentaire dedans ou autour. On trouve souvent la triquetra dans l'art insulaire, de manière plus notable dans le travail du métal et dans les manuscrits enluminés comme le Livre de Kells. Le fait que la triquetra apparaissait très rarement seule dans le moyen-âge celtique a jeté un doute raisonnable sur son utilisation en tant que symbole dans un contexte où elle était principalement utilisée pour remplir les espaces ou comme ornement dans des compositions beaucoup plus complexes. Mais l'art Celte survit à la fois en tant que tradition artistique folklorique vivante et à travers de nombreuses reprises. Voici quelques-unes des autres versions du Symbole de la Triquetra.
triquetra-vesica.jpg (4515 bytes)Triquetra composée exactement de trois symboles Vesica piscis se chevauchant.
blue-triquetra.jpg (6339 bytes)Triquetra en bleu faisant partie d'un symbole décoratif entrelacé chrétien trinitaire.

Bijouterie avec des Noeuds Liée

Par l'Artiste - David Weiztman et Ka Gold Jewelry

Gordian Knot
Gordian Knot Dragon Odins knot
Noeud Gordien
Pendentif Dragon
Noeud d'Odin



triquetra-trinity.jpg (6744 bytes)Triquetra entrelacée avec un cercle en tant que symbole Chrétien Trinitaire (un "noeud de la Trinité").
triquetraLa croix de triquetras ou Croix Carolingienne.
sheela-na-gig-pic.jpg (15688 bytes)La Sheela na Gig - Le nom a été publié pour la première fois dans Proceedings of the Royal Irish Academy 1840-44, en tant que nom local pour une sculpture présente à l'époque sur le mur d'un pignon d'une église à Rochestown, dans le Conté de Tipperary, en Irlande ; le nom a aussi été archivé en 1840 par John O'Donovan, un officiel de l'Ordnance Survey of Ireland, faisant référence à une figure sur une église à Kiltinane, dans le Conté de Tipperary. Il y a une controverse concernant l'origine et la signification du nom, car le nom n'est pas directement traduisible en irlandais. On peut parfois rencontrer des orthographes alternatives de "Sheela" ; elles comprennent Sheila, Síle et Síla. Le nom "Seán-na-Gig" a été inventé par Jack Roberts pour l'homologue masculin ithyphallique de la Sheela qui est assez rare en Irlande mais qui est bien plus commun sur le continent. La Sheela na Gig est un symbole de fertilité.
celtic-cross-12.jpg (7745 bytes)Une croix Celtique est un symbole qui combine une croix avec un anneau entourant l'intersection. Le symbole est associé avec la Chrétienté Celte, bien qu'elle ait des origines plus anciennes, pré-Chrétiennes. De telles croix forment une majeure partie de l'art Celtique. Une croix Celtique autoportée, faite de pierre et souvent richement décorée, est appelée une haute croix ou une Croix Irlandaise. Les croix Celtes ont peut-être eu des origines dans les débuts de l'église Copte.
En Irelande, c'est un mythe populaire que la croix Celte a été introduite par Saint Patrick ou éventuellement Saint Declan durant la conversion des payens irlandais.
celtic_triple-spiral.jpg (5943 bytes)La spirale triple ou triskel est un symbole Celtique et pré-Celtique trouvé sur un certain nombre de sites Mégalithiques et Néolithiques Irlandais, plus particulièrement dans la tombe de passage de Newgrange, sur la pierre d'entrée et sur certaines des margelles entourant le monticule.

Considérée par beaucoup comme un symbole ancien des croyances pré-Celtiques et Celtiques, la spirale triple apparait sous diverses formes dans l'art pré-Celtique et Celtique, avec les premiers symboles sculptés sur des monuments en pierre pré-Celtiques, et des exemples plus tardifs trouvés dans les manuscrits enluminés Chrétiens Celtes de l'art Insulaire. La spirale triple serait éventuellement le précurseur du design ultérieur du triskel trouvé dans les manuscrits.
green man celticL'Homme Vert est souvent perçu comme un ancien symbole Celte. Dans la mythologie Celte, c'est un dieu du printemps et de l'été. Il disparait et revient année après année, siècle après siècle, adoptant les thèmes de la mort et de la résurrection, le flux et le reflux de la vie et de la créativité. La légende Arthurienne de Sir Gauvain, Le Chevalier Vert, est une image notable de l'Homme Vert du Moyen-Âge. Gauvain avait un casque vert, une armure verte, un bouclier vert... même un cheval vert. Quand il était décapité, il continuait à vivre.
celtic knotLe Noeud Celtique - Les noeuds Celtiques sont une variété de noeuds (pour la plupart sans fin) et de représentations graphiques stylisées de noeuds utilisés pour la décoration, adoptés par les anciens Celtes. Ces noeuds sont plus connus pour leur adaptation pour l'utilisation dans l'ornementation des monuments et des manuscrits Chrétiens comme le Livre de Kells et les Évangiles de Lindisfarne du 8ème siècle.
Il n'y a pas de preuve pour indiquer qu'un noeud avait une signification philosophique ou religieuse au-delà de la plus évidente, qui est la capacité de complexité dans le travail des humains, elle-même reflétant la complexité des formes Naturelles.

data celtic knotNoeud Celtique Dara -

La signification du mot 'Dara' peut être remontée jusqu'à un mot irlandais, doire qui signifie 'chêne'. Le noeud Celtique Dara est associé avec le système de racines des chênes. Les Celtes, et en particulier les Druides, considéraient le chêne comme sacré. Ils avaient l'habitude de faire découler du langage des arbres des messages significatifs applicables dans la vie quotidienne. Le chêne est le symbole de la destiné, de la puissance, de la force, de la sagesse, de l'aptitude à diriger et de l'endurance. Par conséquent tous ces attributs ont été associés avec le noeud Celtique Dara. Les racines du chêne représentées sous la forme d'un noeud Celtique Dara sont symboliques de la grande source de la force intérieure ou des ressources divines que nous possédons.

quaternary knotNoeud Celtique Quaternaire - La tâche de retracer la signification exacte des symboles Celtiques est difficile en raison du manque de preuves concrètes ou d'écrits. Dans de nombreux cas, on doit s'appuyer sur l'interprétation de l'artiste d'un symbole particulier. Le symbole du noeud quaternaire pourrait ainsi désigner ou indiquer quatre directions (Est, Ouest, Nord et Sud). Le symbole pourrait aussi signifier les quatre éléments de la nature c'est à dire la Terre, le Feu, l'Eau et l'Air. Les festivals du feu des Celtes c'est à dire Samhain, Beltane, Imbolc et Lughnasadh pourraient aussi être une interprétation du symbole quaternaire. Le symbole quaternaire pourrait aussi être une indication des trésors de Tuatha.

eternity knotLe Noeud d'Éternité - pourrait être n'importe lequel des motifs de design de noeud celtique ayant une trajectoire fermée. Cela signifie que de tels noeuds Celtiques n'ont ni début début ni fin. George Bain, un professeur d'art Celtique d'Écosse attribuait cette signification au noeud d'éternité.

five fold symbolSymbole aux Cinq cercles - Comme l'arwen, le symbole à cinq cercles représentait aussi un équilibre de la nature humaine. De nombreux experts qui ont étudié les symboles et significations Celtiques prétendent que ce symbole représente les cinq éléments de base de l'univers, le feu, l'eau, le soleil, la terre et l'air. Certains experts, toutefois, pensent que le cercle du milieu est l'univers, qui est entouré par le feu, l'eau, la terre et l'air.

arwen symbolArwen - L'arwen, également connu en tant que symbole des trois rayons, était un symbole de l'équilibre entre l'énergie masculine et féminine. L'arwen, avec trois rayons qui étaient parallèles entre eux, était souvent utilisé en bijouterie. Le premier et le dernier rayon signifiaient respectivement les puissances 'masculine' et 'féminine'. Le rayon du milieu signifiait l'équilibre et l'égalité des autres rayons. La plupart des experts des symboles et significations Celtes ont interprété que l'arwen est un symbole qui suggère l'équilibre entre deux pouvoirs opposés de l'univers.

single spiralSpirale Unique - La spirale unique est l'un des symboles les plus communs de la culture Celte. La spirale était en fait la figure qui avait la spirale qui se déroule sur la même ligne. Ce symbole représente la radiation de l'énergie éthérée. Il y a toutefois de nombreuses significations différentes à la spirale unique. Certaines des plus importantes sont la naissance, la croissance et la mort, ou l'expansion de la conscience, sa persévérance et sa connaissance.

triskelion symbolTriskelion - Le triskelion, était un symbole Celtique important qui représentait le concept d'achèvement et de progression. Le symbole ressemblait à une roue à trois jambes. Selon les premiers dérivés de la signification, le triskelion représente les actions, les cycles, la progression, la révolution et la compétition. Dans l'ensemble, le triskelion était une représentation d'un sens d'avancement.

circular knotNoeuds Circulaires - Comme le nom le suggère, ces noeuds ont une forme circulaire soulignant la continuité de la vie ou de l'éternité. Certains l'interprètent comme une représentation de la qualité infinie d'un certain objet ou attribut, tandis que d'autres considèrent qu'il souligne la qualité 'sans fin'. C'est pour cette raison que ce noeud Celtique est très communément vu sur les alliances ou sur d'autres cadeaux échangés entre les amants qui soulignent la nature sans fin de leurs émotions l'un pour l'autre.

 

celtic cross

Croix Celtique - Une croix Celtique est un symbole qui combine une croix avec un anneau entourant l'intersection. Dans le monde Chrétien Celte elle était combinée avec la croix Chrétienne et ce  design était souvent utilisé pour les hautes croix - une croix autoportante faite de pierre et souvent richement décorée. Avec le Renouveau Celtique la forme, habituellement décorée avec un entrelacement et d'autres motifs de l'art Insulaire, devint populaire pour les monuments funéraires et autres usages, et l'est restée, se diffusant bien au-delà des Îles Britanniques.

En Irlande, la légende populaire dit que la croix Catholique Celtique a été introduite par Saint Patrick ou éventuellement Saint Declan durant la conversion des païens Irlandais, bien qu'aucun exemple de cette période précoce n'ait survécu. Il a souvent été prétendu que Patrick combinait le symbole de la Chrétienté avec la croix du soleil, pour donner aux païens (paganistes) une idée de l'importance de la croix en la liant avec l'idée des propriétés de don de vie du soleil. Toutefois cette théorie est maintenant supposée comme peu vraisemblable par la plupart des historiens de l'art, qui pensent qu'une origine issue des croix portant une couronne de vainqueur est plus probable. On trouve une telle croix à l'arrière du médaillon de Liudhard de Canterbury en Angleterre dans les années 590.

sheela na gigLes Sheela na Gigs sont des sculptures figuratives de femmes nues montrant une vulve exagérée. On les trouve sur les églises, les châteaux et autres bâtiments, en particulier en Irlande et en Grande-Bretagne, parfois avec des figures masculines. Les Sheelas étaient utilisées comme des objets protecteurs et étaient considérées comme portant chance. L'un des meilleurs exemples peut être trouvé sur la Tour Ronde à Rattoo, dans le Conté de Kerry, Irlande. Une réplique se situe dans le Musée du Conté dans le ville de Tralee. Un autre exemple bien connu peut être vu à Kilpeck dans le Herefordshire, en Angleterre.

Il y a une controverse par rapport à la source des figures. Une perspective, proposée par James Jerman et Anthony Weir, est que les Sheelas étaient d'abord sculptées en France et en Espagne au 11ème siècle ; le motif atteignit ensuite la Grande-Bretagne et puis l'Irlande au12ème siècle.

L'idée que les Sheela na Gigs représentent une déesse païenne (paganiste) est une théorie plus populaire parmi le public ; ce n'est, toutefois, en général pas accepté par les académiciens. La déesse en question est habituellement identifiée comme Celte, la figure ressemblant à la sorcière Cailleach de la mythologie Irlandaise et Écossaise.

green man

Un Homme Vert est une sculpture, un dessin, ou une autre représentation d'un visage entouré ou formé par des feuilles. Des branches ou des vignes peuvent germer du nez, de la bouche, des narines ou d'autres parties du visage et ces pousses peuvent porter des fleurs ou des fruits. Communément utilisé comme un ornement architectural décoratif, on trouve fréquemment les Hommes Verts sur des sculptures dans des églises et autres bâtiments (à la fois séculiers et ecclésiastiques). "L'Homme Vert" est aussi un nom populaire pour les tavernes anglaises et diverses interprétations du nom apparaissent sur les panneaux des auberges, qui montrent parfois une silhouette entière plutôt que juste la tête.

Le motif de l'Homme Vert a de nombreuses variations. Trouvé dans beaucoup de cultures du monde entier, l'Homme Vert est souvent relié aux déités végétales naturelles jaillissant dans différentes cultures à travers les âges. Il est principalement interprété comme un symbole de "renaissance",  représentant le cycle de croissance à chaque printemps. Certains spéculent que la mythologie de l'Homme Vert se développa indépendamment dans les traditions de cultures anciennes individuelles et qu'il évolua vers la large diversité d'exemples trouvés tout au long de l'histoire.


Share the Symbols on this page:




More Symbols:

Symboles Africains
Symboles Astrologiques
Symboles de Guérison
Symboles Juifs
Symboles de l'Amour
Symboles Maçonniques
Symboles Nordiques
Symboles Sacrés
Symboles Sumériens
Symboles du Tarot
Symboles des Couleurs






Copyright © 2014 Ancient-Symbols.com  All rights reserved. Reproduction in whole or in part in
any form or medium without express written permission of Ancient-Symbols.com  is prohibited.